Langues régionales.org

Qui a dit : J’ai toujours considéré qu’apprendre le breton ou toute autre langue régionale n’est pas un risque pour l’unité nationale, bien au contraire. C’est une richesse. " ?

Accueil > La langue occitane > Actualités > Langues vivantes > Le festival Hestiv’Oc s’offre une mise en bouche littéraire

http://www.larepubliquedespyrenees.fr  10/08/2011

Le festival Hestiv’Oc s’offre une mise en bouche littéraire

mercredi 10 août 2011

Hestiv’Oc continue à renforcer son ambition culturelle avec en préambule la 2e édition des « Rencontres littéraires des deux versants pyrénéens », les 17 et 18 août.

Organisées avec l’Opérateur régional pour la langue et la culture occitanes (InOc), leur thème s’intitule cette année « Une frontière ou des frontières ? » Il rassemblera treize auteurs représentant les littératures basque (sud et nord), aragonaise, catalane, occitane, espagnole et française.

L’idée est d’inviter chaque fois des écrivains nouveaux, qui échappent aux circuits médiatiques traditionnels, tout en conservant une vraie exigence littéraire. Débats, tables rondes, lectures par les auteurs eux-mêmes auront lieu dans le cadre du salon de thé Le Royal Saint-André, des Terrasses de Beaumont, ou encore la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Pau-Béarn. Le tout en langues originales. C’est donc l’occasion d’entendre parler occitan, basque, aragonais, ces langues aujourd’hui peu connues du grand public. « Nous considérons comme important qu’un auteur puisse faire passer la musique de sa langue, et donc de son texte », assure Sèrgi Javaloyès, directeur de l’InOc.

Un moment culturel privilégié

D’autant que tout sera traduit. A la CCI, les auditeurs se verront même proposer des casques. L’an dernier, les débats avaient attiré entre 50 et 80 personnes. Le gros du public est attendu pour les lectures par les auteurs.

Ainsi, les « rencontres littéraires » constituent un moment culturel privilégié. Cela suit la ligne directrice du festival. Il se doit d’être un moment festif, oui, mais pas seulement. « Nous voulons perpétuer l’esprit de la fête béarnaise, qui mêle fête, chants et transmission de la tradition », explique Didier Fois, le directeur d’Hestiv’Oc.

Seul regret pour les organisateurs : le peu d’écrivaines présentes. Seules Sarà Laurens et Aurélia Lassaque, d’expression occitane, représenteront la gent féminine.

Pendant les « Rencontres », les oeuvres des auteurs seront en vente grâce à la participation de libraires. L’an dernier, il en avait été vendu pour près de 2 000 euros. Egalement comme en 2010, un recueil de textes des auteurs sera publié et vendu dans les librairies d’Aquitaine après la clôture de l’événement.

13 auteurs à la rencontre du public

Mercredi 17 août

- 11h30 : Ouverture des Rencontres à la Mairie de Pau.

- 16h30 : Rencontres à la C.C.I avec les écrivains Patxi Zubizarreta, Jean-Paul Basly et Jaume Pont.

- 18h30 : Lectures, dédicaces et échanges avec Joxe Mari Carrere, Claude Chambard et Joan Claudi Forêt au Royal Saint-André.

Jeudi 18 août

- 11h : Café-signatures au Café de l’Europe avec Patxi Zubizarreta, Joxe Mari Carrere, Denis Montebello, Claude Chambard, Philippe-Jean Catinchi, Sarà Laurens, Francho Nagora Lain, Joan Lois Lavit, Angel Guinda, Aurélia Lassaque, Jaume Pont, Joan Claudi Forêt et Jean-Paul Basly.

- 15h30 : Rencontres à la C.C.I avec Denis Montebello, Francho Nagore Lain, Sarà Laurens et Philippe-Jean Catinchi.

- 17h30 : Lectures et rencontres aux Terrasses Beaumont avec Angel Guinda, Joan Lois Lavit, Aurélia Lassaque et Jean-Paul Basly.

- 19h30 : Ouverture du festival Hestiv’Oc Place Royale.

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/08/10/le-festival-hestiv-oc-s-offre-une-mise-en-bouche-litteraire,206395.php

Portfolio

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?